Ëffentlech n°2109

Petitionnär/in: Maurizio Schena

Participation de l'Etat aux frais vétérinaires pour tous les animaux de compagnie et non

Zil vun der Petitioun

Participation de l'Etat aux frais vétérinaires pour tous les animaux de compagnie et non.

Motivatioun vun der Petitioun

Il est inadmissible qu'au jour d' aujourd'hui, alors que la plupart des résidents possède un animal de compagnie, les propriétaires de ces derniers soient contraints à dépenser beaucoup d'argent lié aux frais vétérinaires et ne pas être remboursés où au moins en partie par l'Etat.  ... méi

1
Dag bleift
478 /4.500
11%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
10.12.2021

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2109 ka vum 10-12-2021 un ënnerschriwwe ginn

09.12.2021

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

09.12.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2109 gouf den 09-12-2021 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 10-12-2021 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 20-01-2022 um 23h59

08.12.2021

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 08-12-2021 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2109 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

15.11.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2109 gouf den 15-11-2021 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Participation de l'Etat aux frais vétérinaires pour tous les animaux de compagnie et non

 

Zil vun der Petitioun: Participation de l'Etat aux frais vétérinaires pour tous les animaux de compagnie et non.

 

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun:

Il est inadmissible qu'au jour d' aujourd'hui, alors que la plupart des résidents possède un animal de compagnie, les propriétaires de ces derniers soient contraints à dépenser beaucoup d'argent lié aux frais vétérinaires et ne pas être remboursés où au moins en partie par l'Etat.

 

Cependant tout propriétaire d'animaux a l'obligation de déclarer et pucer son animal, ainsi que payer une taxe et ce au sein de la commune de résidence.

Par contre il n'est pas en droit de recevoir un remboursement ou un avantage fiscal.

 

Le but de cette pétition est de solliciter un débat à la chambre des députés et mettre fin à une limitation qui existe depuis longtemps.