Ëffentlech n°3227

Petitionnär/in: Zacharie Thimmesch Oudar

Donner un statut précis à l'alternance au Luxembourg

Zil vun der Petitioun

Aujourd'hui, notre économie basée sur l'attraction de talents manque d'énergie du fait d'un coût de la vie exorbitant et de la concurrence de Paris, Dublin et Londres pour la place financière. Le Luxembourg possède une université proposant des formations uniquement initiales et les stages ... méi

Motivatioun vun der Petitioun

La création de l'université de Luxembourg en 2003 a pris plusieurs années de part une certaine réticence quant au changement du paradigme Luxembourgeois. Il est aujourd'hui plus difficile de présumer que les jeunes ayant reçu une excellente formation secondaire au Luxembourg, grâce aux ... méi

25
Deeg bleiwen
11 /4.500
0%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
05.07.2024

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 3227 ka vum 05-07-2024 un ënnerschriwwe ginn

04.07.2024

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

04.07.2024

D'ëffentlech Petitioun Nr. 3227 gouf den 04-07-2024 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 05-07-2024 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 15-08-2024 um 23h59

03.07.2024

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 03-07-2024 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 3227 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

26.06.2024

D'ëffentlech Petitioun Nr. 3227 gouf den 26-06-2024 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Donner un statut précis à l'alternance au Luxembourg

Zil vun der Petitioun: Aujourd'hui, notre économie basée sur l'attraction de talents manque d'énergie du fait d'un coût de la vie exorbitant et de la concurrence de Paris, Dublin et Londres pour la place financière. Le Luxembourg possède une université proposant des formations uniquement initiales et les stages conventionnés sont limités à un an, ce qui n'est pas très sécurisant pour les étudiants.

La Commission Européenne prévoit dans sa "reinforced youth guarantee" que chaque état-membre doit garantir à ses citoyens de moins de 30 ans un travail, une autre formation ou une alternance. Aujourd'hui, l'apprentissage dépassant la durée d'un an reste réservé aux DAP et BTS alors que 80% du PIB est représenté par le secteur tertiaire (principalement la place financière menée par des profils minimum Bac +3) et que le modèle 70 (faire)/20 (regarder faire)/10 (suivre un cours) d'acquisition des compétences est de plus en plus accepté comme référence.

 

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: La création de l'université de Luxembourg en 2003 a pris plusieurs années de part une certaine réticence quant au changement du paradigme Luxembourgeois.

Il est aujourd'hui plus difficile de présumer que les jeunes ayant reçu une excellente formation secondaire au Luxembourg, grâce aux impôts des contribuables, reviendront pour contribuer à notre économie. En effet, d'autres centres financiers Européens ont émergé comme alternatives à notre place financière.

Le site uni.lu dit:

"Quatre institutions sont regroupées au sein de la nouvelle université, qui est créée en réponse aux besoins d'une réorientation économique au Luxembourg. L'objectif de la nouvelle institution est de faire revenir le potentiel intellectuel dans le pays et d'offrir un enseignement à tous ceux qui ne peuvent pas aller étudier à l'étranger. L'objectif est de créer une université internationale et multilingue centrée sur la recherche."

Les bourses d'étude, bien que généreuses, n'intègrent pas vraiment les étudiants dans le monde professionnel et peuvent créer un esprit d'assistanat. En effet, la plupart travaillent à temps partiel dans des jobs alimentaires plutôt que dans leur domaines d'études.