Ëffentlech n°2502

Petitionnär/in: Geoffrey Aubert

Compensation financière pour travailleurs essentiels, non éligibles au télétravail.

Zil vun der Petitioun

Environ 10% des travailleurs sont considérés comme travailleurs essentiels (caissières, routiers, infirmières, etc) et ne sont pas éligibles au télétravail. Comme cela dure depuis maintenant presque 3 ans, il serait temps de compenser le personnel ayant pris de risques et ayant assuré la ... méi

Motivatioun vun der Petitioun

Il est dans l'intérêt général de revaloriser le personnel essentiel rapidement afin d'éviter tous incidents/accidents en cas de surmenage, ou de bloquer tout le pays en cas de grève. Cela peut être fait en toute solidarité et sans énormes frais pour l'état (redistribution des ticket ... méi

1
Dag bleift
342 /4.500
8%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
28.10.2022

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2502 ka vum 28-10-2022 un ënnerschriwwe ginn

27.10.2022

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

26.10.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2502 gouf den 26-10-2022 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 28-10-2022 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 08-12-2022 um 23h59

26.10.2022

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 26-10-2022 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2502 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

19.10.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2502 gouf den 19-10-2022 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Compensation financière pour travailleurs essentiels, non éligibles au télétravail.

Zil vun der Petitioun: Environ 10% des travailleurs sont considérés comme travailleurs essentiels (caissières, routiers, infirmières, etc) et ne sont pas éligibles au télétravail. Comme cela dure depuis maintenant presque 3 ans, il serait temps de compenser le personnel ayant pris de risques et ayant assuré la continuité de la « normalité » pour les autres.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Il est dans l'intérêt général de revaloriser le personnel essentiel rapidement afin d'éviter tous incidents/accidents en cas de surmenage, ou de bloquer tout le pays en cas de grève.

Cela peut être fait en toute solidarité et sans énormes frais pour l'état (redistribution des ticket restaurant des télétravailleurs, indemnités de déplacements, compensation pour les risques pris en cas de crises, etc...).