Ëffentlech n°2489

Petitionnär/in: Amar Goudjil

Mise en place d'une commission d'enquête pluridisciplinaire indépendante censée conclure sur la réalité sanitaire, statistique, scientifique et politique pour la période Covid-19 au Luxembourg

Zil vun der Petitioun

La mise en place d'une commission d'enquête aura pour objectif d'apporter plus de clarté sur: 1) La réalité statistique et démographique liée à l'impact de la pandémie Covid19 au Luxembourg durant l'année 2020; 2) La réalité toxicologique liée aux principes actifs et aux excipients présents ... méi

Motivatioun vun der Petitioun

Cela fera bientôt 3 ans que nous vivions, ici au Luxembourg, cette situation politique tout à fait exceptionnelle tant du point de vue social, économique et financier, que du point de vue psychologique, éthique et moral. Or la réalité comptable et culpabilisante, quelques fois effrayante, ... méi

26
Deeg bleiwen
3270 /4.500
73%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
17.01.2023

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2489 ka vum 17-01-2023 un ënnerschriwwe ginn

16.01.2023

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

12.01.2023

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2489 gouf den 12-01-2023 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 17-01-2023 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 27-02-2023 um 23h59

11.01.2023

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 11-01-2023 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2489 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

12.10.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2489 gouf den 12-10-2022 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Mise en place d'une commission d'enquête pluridisciplinaire indépendante censée conclure sur la réalité sanitaire, statistique, scientifique et politique pour la période Covid-19 au Luxembourg

Zil vun der Petitioun: La mise en place d'une commission d'enquête aura pour objectif d'apporter plus de clarté sur:

1) La réalité statistique et démographique liée à l'impact de la pandémie Covid19 au Luxembourg durant l'année 2020;

2) La réalité toxicologique liée aux principes actifs et aux excipients présents dans les vaccins anticovid19;

3) La réalité des effets indésirables et des effets secondaires provoqués par la vaccination anticovid19;

4) La réalité sur la responsabilité civile et pénale des membres décisionnaires lors de la gestion de la dite pandémie Covid-19;

5) La réalité sur le plan européen de vaccination établi au préalable par la Commission Européenne et dont la feuille de route a été publiée en octobre 2018 sur le site de la Commission avec projet de délivrance d'un Pass vaccinal (Covid-Check en luxembourgeois) comme phase de test en vue de l'établissement futur du Pass Carbon adossée à l'identité numérique des citoyens européens.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Cela fera bientôt 3 ans que nous vivions, ici au Luxembourg, cette situation politique tout à fait exceptionnelle tant du point de vue social, économique et financier, que du point de vue psychologique, éthique et moral.

Or la réalité comptable et culpabilisante, quelques fois effrayante, qui nous a été présentée jusqu'ici par le gouvernement et les médias, est complètement différente de la réalité que nous observons en l'état actuel des choses et ce, en tous points de vue.

Avec le recul, force est de constater que les mesures politiques et policières destinées à faire face à cette situation pandémique n'étaient rien d'autres que des procédés de persuasion, tirées du champ des neurosciences sociales, destinées à orienter psychologiquement les individus vers la voie de la vaccination.

Par coïncidence, il s'avère que ces mesures ressemblent étrangement aux points clés décrits par le sociologue Albert Biderman dans ses travaux sur le conditionnement du psychisme humain.

Les citoyens travaillant et vivant au Luxembourg, sont en droit d'avoir des réponses quant à ces questions et il est normal que ces questions soient débattues publiquement et démocratiquement à la Chambre des représentants du Peuple.

La première série de questions reposera sur la réalité des chiffres et des faits de la dite pandémie. Un travail statistique sur la mortalité luxembourgeois en 2020 a conclu qu'en aucun cas il y a eu pandémie au sens démographique du terme.

La seconde reposera sur la composition des vaccins.

Pourquoi le Luxembourg, avant d'injecter massivement sa population, n'a pas effectué quelques analyses au préalable?

La dernière série conclura sur tout ce qui justifie de mettre en place, ou non, une commission d'enquête indépendante.