Ëffentlech n°2418

Petitionnär/in: Lynn Kremer

Retrait de document du dossier personnel des fonctionnaires et employé/e/s de l'Etat ou d'une commune.

Zil vun der Petitioun

Retrait du dossier personnel de tout document, hors mesures disciplinaires, qui pourrait affecter le/la fonctionnaire ou employé/e de l'Etat ou de la commune sur demande de celui-ci après un an.

Motivatioun vun der Petitioun

Un document peut trouver son chemin dans un dossier personnel des fonctionnaires ou employé/e/s de l'État ou de la commune. Cependant, ceci pourrait affecter négativement la carrière de celui-ci/celle-ci. Afin d'éviter des conséquences négatives dans le futur, les fonctionnaires ou ... méi

28
Deeg bleiwen
45 /4.500
1%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
13.09.2022

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2418 ka vum 13-09-2022 un ënnerschriwwe ginn

12.09.2022

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

09.09.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2418 gouf den 09-09-2022 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 13-09-2022 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 24-10-2022 um 23h59

07.09.2022

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 07-09-2022 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2418 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

20.07.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2418 gouf den 20-07-2022 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Retrait de document du dossier personnel des fonctionnaires et employé/e/s de l'Etat ou d'une commune.

Zil vun der Petitioun: Retrait du dossier personnel de tout document, hors mesures disciplinaires, qui pourrait affecter le/la fonctionnaire ou employé/e de l'Etat ou de la commune sur demande de celui-ci après un an.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Un document peut trouver son chemin dans un dossier personnel des fonctionnaires ou employé/e/s de l'État ou de la commune. Cependant, ceci pourrait affecter négativement la carrière de celui-ci/celle-ci. Afin d'éviter des conséquences négatives dans le futur, les fonctionnaires ou employé/e/s de l'État ou de la commune devraient avoir le droit de demander le retrait de documents qu'il/elle considère ne pas devoir avoir sa place dans le dossier personnel après un an.

 

Ce droit n'existe actuellement pas à l'encontre d'une appréciation d'un supérieur hiérarchique qui pourrait/causerait un préjudice à un fonctionnaire. Ceci est d'autant plus néfaste en cas d'accusations fausses sans preuve ou de harcèlement de la part du supérieur hiérarchique.

 

En cas de peines légères, celles-ci sont à irradier du dossier personnel après 3 ans. Un ordre de justification où des évaluations négatives, par exemple, ne sont pas des peines, or leur inclusion dans le dossier est à vie bien qu'ils pourraient causer du préjudice aux fonctionnaires ou employé/e/s de l'État ou des communes. Ceci n'existe d'ailleurs pas dans le privé.