Ëffentlech n°2323

Petitionnär/in: Marilia Ribeiro Spera

Réduire le temps d'attente pour les mammographies au Luxembourg

Zil vun der Petitioun

Cette pétition vise à faciliter l'accès des femmes de plus de 40 ans aux examens de mammographie, essentiels à la prévention précoce du cancer du sein.

Motivatioun vun der Petitioun

Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes dans le monde, y compris en Europe. Le dépistage précoce, effectué par des mammographies, qui montrent l'apparition de nodules avant même quelques symptômes, conduit à 95 % de chances de guérison. Au Luxembourg, l'examen est ... méi

6
Deeg bleiwen
1189 /4.500
26%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
23.05.2022

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

20.05.2022

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2323 ka vum 20-05-2022 un ënnerschriwwe ginn

19.05.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2323 gouf den 19-05-2022 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 20-05-2022 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 30-06-2022 um 23h59

18.05.2022

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 18-05-2022 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2323 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

02.05.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2323 gouf den 02-05-2022 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Réduire le temps d'attente pour les mammographies au Luxembourg

Zil vun der Petitioun: Cette pétition vise à faciliter l'accès des femmes de plus de 40 ans aux examens de mammographie, essentiels à la prévention précoce du cancer du sein.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes dans le monde, y compris en Europe. Le dépistage précoce, effectué par des mammographies, qui montrent l'apparition de nodules avant même quelques symptômes, conduit à 95 % de chances de guérison.

 

Au Luxembourg, l'examen est recommandé tous les 2 ans pour les femmes de plus de 50 ans, cependant, celles âgées de 40 à 50 ans ne réussissent pas à prendre le rendez-vous aussi facilement. L'attente peut prendre, dans certains cas, jusqu'à 12 mois, et une tumeur qui pourrait être traitée à son début peut progresser considérablement.

 

Bien que la vie de l'individu soit sans doute l'enjeu le plus important, la prévention est également bénéfique pour les dépenses publiques de santé, qui sont inférieures à celles des traitements du cancer plus avancés.

 

Alors, des mesures qui accélèrent la programmation de ces examens sont importantes, que ce soit l'embauche de personnel, l'achat d'équipement ou une autre solution plus viable pour les organismes responsables.

 

La meilleure façon de vaincre le cancer du sein est la prévention !