Ëffentlech n°1991

Petitionnär/in: Daniel Grommes

Pour une interdiction de l'utilisation d'eau potable coulant continuellement pour refroidir les centres informatiques (datacenter). Für ein Verbot der Nutzung von fließendem Trinkwasser zur Kühlung von Datenzentren.

Zil vun der Petitioun

L'eau potable ne devrait pas être utilisée dans un circuit ouvert, où elle coule continuellement, pour refroidir des installations informatiques (grands ordinateurs, datacenter), excepté pour de petites installations domestiques et en cas de secours (circuit de refroidissement défectueux).  ... méi

Motivatioun vun der Petitioun

Avec ses sources et avec le Lac de la Haute-Sûre, le Grand-Duché de Luxembourg a suffisamment d'eau potable, mais les réserves supplémentaires sont limitées. C'est pourquoi l'eau potable ne devrait être utilisée que pour les utilisations matérielles classiques : Boire, élaboration et ... méi

24
Deeg bleiwen
101 /4.500
2%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
28.09.2021

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 1991 ka vum 28-09-2021 un ënnerschriwwe ginn

28.09.2021

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

24.09.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 1991 gouf den 24-09-2021 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 28-09-2021 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 08-11-2021 um 23h59

22.09.2021

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 22-09-2021 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 1991 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

01.09.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 1991 gouf den 01-09-2021 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Pour une interdiction de l'utilisation d'eau potable coulant continuellement pour refroidir les centres informatiques (datacenter).

 

Für ein Verbot der Nutzung von fließendem Trinkwasser zur Kühlung von Datenzentren.

 

Zil vun der Petitioun: L'eau potable ne devrait pas être utilisée dans un circuit ouvert, où elle coule continuellement, pour refroidir des installations informatiques (grands ordinateurs, datacenter), excepté pour de petites installations domestiques et en cas de secours (circuit de refroidissement défectueux).

Si les installations informatiques sont refroidies par un circuit ouvert, où l'eau coule continuellement, uniquement de l'eau non potable devrait être utilisée, donc de l'eau des rivières ou, si la quantité disponible est suffisante, aussi de l'eau grise ou de l'égout.

Sinon les installations sont à équiper d'un circuit fermé qui cède sa chaleur à un ventilateur, à une tour refroidissante ou similaire. Et ce serait encore mieux si la chaleur est utilisée, par exemple pour préchauffer un réseau de chaleur, accélérer des processus biologiques (station d'épuration, compostage) ou sécher du bois. Dans un circuit fermé, l'eau est uniquement utilisée pour remplir l'installation.

 

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Avec ses sources et avec le Lac de la Haute-Sûre, le Grand-Duché de Luxembourg a suffisamment d'eau potable, mais les réserves supplémentaires sont limitées. C'est pourquoi l'eau potable ne devrait être utilisée que pour les utilisations matérielles classiques : Boire, élaboration et préparation de nourriture, lavage, agriculture. En cas d'un usage rationnel et relativement économique, il y en aura assez pour une population croissante.

Le « gaspillage » de laisser couler l'eau potable uniquement pour des fins de refroidissement doit en tout cas être évité, sinon l'utilisation d'autres ressources deviendra nécessaire, comme par exemple l'utilisation de l'eau de la Moselle, ce qui aura un triple effet négatif : 1) Très grand potentiel de risque : toutes les villes majeures et presque toute l'industrie lourde de l'ancienne région de Lorraine ainsi que la centrale nucléaire de Cattenom sont reliées à la Moselle. 2) La qualité de l'eau potable serait inférieure. 3) Le prix de l'eau potable va augmenter sensiblement à cause de la préparation.