Ëffentlech n°1914

Petitionnär/in: Carmen Da Cruz

Suppression d'impôts sur le 13ème mois et autres primes accordées aux salariés

Zil vun der Petitioun

Le but de la pétition est d'essayer de supprimer toutes les taxes et impôts des primes et 13ème mois accordés aux salariés.

Motivatioun vun der Petitioun

Tout salarié qui paie déjà des impôts et les cotisations sociales sur ses 12 mois de salaire annuel ne devrait plus en payer sur le 13ème mois ou toute autre prime accordée par l'employeur. Un salarié qui a la chance d'avoir un 13ème mois, qui voit son montant net bien inférieur au montant ... méi

27
Deeg bleiwen
3888 /4.500
86%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
09.07.2021

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 1914 ka vum 09-07-2021 un ënnerschriwwe ginn

08.07.2021

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

08.07.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 1914 gouf den 08-07-2021 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 09-07-2021 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 19-08-2021 um 23h59

07.07.2021

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 07-07-2021 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 1914 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

24.06.2021

D'ëffentlech Petitioun Nr. 1914 gouf den 24-06-2021 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Suppression d'impôts sur le 13ème mois et autres primes accordées aux salariés

Zil vun der Petitioun: Le but de la pétition est d'essayer de supprimer toutes les taxes et impôts des primes et 13ème mois accordés aux salariés.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Tout salarié qui paie déjà des impôts et les cotisations sociales sur ses 12 mois de salaire annuel ne devrait plus en payer sur le 13ème mois ou toute autre prime accordée par l'employeur.

Un salarié qui a la chance d'avoir un 13ème mois, qui voit son montant net bien inférieur au montant de son salaire normal ce n'est tout simplement pas juste.

Une prime accordée à un salarié par son mérite et dévouement à son travail et son entreprise, ne devrait pas être taxée.