Öffentliche n°2990

Petitionär/in: Catarina Coimbra

Augmenter le montant du chèque service

Ziel der Petition

Augmenter le taux du chèque service jusqu'à 8EUR de l'heure pour les crèches. L'état pourrait augmenter l'aide du taux du chèque service jusqu'à 8EUR de l'heure pour que les monoparentaux et les parents puissent avoir les possibilités de se payer les crèches. Tout augment et il y a de plus ... mehr

Beweggründe für die Petition

Si l'état n'aide pas jusqu'à 8EUR de l'heure, bientôt beaucoup de parents préfèrent rester avec leurs enfants à la maison car payer 500EUR ou 800EUR par mois à la crèche c'est de trop.

5
Tage verbleiben
367 /4.500
8%
gesammelte Unterschriften

Petition teilen

Verlauf dieser Petition

Icon process
09.03.2024

Die öffentliche Petition Nr. 2990 kann ab dem 09-03-2024 unterschrieben werden

08.03.2024

Zulässigkeitsbescheid

08.03.2024

Die öffentliche Petition Nr. 2990 wurde am 08-03-2024 von der Präsidentenkonferenz für zulässig erklärt

Zulässigkeit : zulässig

Beginn der Unterschriftsphase : 09-03-2024 um 0:00

Ende der Unterschriftsphase : 19-04-2024 um 23:59

07.03.2024

Das Gutachten des Petitionsausschusses vom 07-03-2024 betreffend die Petition Nr. 2990 fällt positiv aus

Gutachten des Petitionsausschusses : positiv

18.12.2023

Die öffentliche Petition Nr. 2990 wurde am 18-12-2023 eingereicht.

Titel der Petition: Augmenter le montant du chèque service

Ziel der Petition: Augmenter le taux du chèque service jusqu'à 8EUR de l'heure pour les crèches.

L'état pourrait augmenter l'aide du taux du chèque service jusqu'à 8EUR de l'heure pour que les monoparentaux et les parents puissent avoir les possibilités de se payer les crèches.

Tout augment et il y a de plus de parents qui ont des difficultés à se payer les crèches pour la garde de leurs enfants.

Gründe für das allgemeine Interesse dieser Petition: Si l'état n'aide pas jusqu'à 8EUR de l'heure, bientôt beaucoup de parents préfèrent rester avec leurs enfants à la maison car payer 500EUR ou 800EUR par mois à la crèche c'est de trop.