Öffentliche n°2413

Petitionär/in: Serge Cichy

Pour une réduction du temps de fermeture des passages à niveau

Ziel der Petition

Réduire le temps d'attente pour les usagers des routes et des chemins piétonniers lors du passage d'un train et faire économiser des investissements aux CFL.

Beweggründe für die Petition

Beaucoup de nos passages à niveaux sont fermés excessivement longtemps lors du passage d'un train. Cela provoque des colonnes d'automobiles qui continuent à polluer l'atmosphère et d'émettre des nuisances sonores (surtout camions et autocars) et bloque également les piétons et les cyclistes, ... mehr

28
Tage verbleiben
22 /4.500
1%
gesammelte Unterschriften

Petition teilen

Verlauf dieser Petition

Icon process
13.09.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2413 kann ab dem 13-09-2022 unterschrieben werden

12.09.2022

Zulässigkeitsbescheid

09.09.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2413 wurde am 09-09-2022 von der Präsidentenkonferenz für zulässig erklärt

Zulässigkeit : zulässig

Beginn der Unterschriftsphase : 13-09-2022 um 0:00

Ende der Unterschriftsphase : 24-10-2022 um 23:59

07.09.2022

Das Gutachten des Petitionsausschusses vom 07-09-2022 betreffend die Petition Nr. 2413 fällt positiv aus

Gutachten des Petitionsausschusses : positiv

14.07.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2413 wurde am 14-07-2022 eingereicht.

Titel der Petition: Pour une réduction du temps de fermeture des passages à niveau

Ziel der Petition: Réduire le temps d'attente pour les usagers des routes et des chemins piétonniers lors du passage d'un train et faire économiser des investissements aux CFL.

Gründe für das allgemeine Interesse dieser Petition: Beaucoup de nos passages à niveaux sont fermés excessivement longtemps lors du passage d'un train. Cela provoque des colonnes d'automobiles qui continuent à polluer l'atmosphère et d'émettre des nuisances sonores (surtout camions et autocars) et bloque également les piétons et les cyclistes, ce qui n'est pas agréable surtout si la météo n'est pas idéale.

Les CFL argumentent que ces délais sont dus à des prescriptions européennes de sécurité et prônent qu'un train peut avoir besoin d'une distance de 1400m pour arriver à l'arrêt en cas de freinage. Effectivement, un TGV lancé à pleine vitesse met 1300m pour un freinage d'urgence, il est à noter que notre réseau ne permet pas d'atteindre la moitié de la vitesse d'un TGV. Par ailleurs, chez collègues du BeNeLux entre la fermeture et la réoiverture du passage à niveaux les délais sont de loin en dessous des 5 minutes, cela veut-il dire que leurs réseaux ne sont pas conformes si on considére que nos PN restent clos en moyenne aux alentours des 10 minutes.

Si les temps de fermeture seraient adaptés aux besoins réels, les CFL n'auraient pas besoin de supprimer tous les passages et pourraient ainsi économiser des milliards d'investissements, préserver la nature, tout en respectant la sécurité de tous.