Öffentliche n°2372

Petitionär/in: Laure Colbrant

Allongement du congé de paternité à 1 mois

Ziel der Petition

Allongement du congé de paternité et d'accueil de l'enfant à 1 mois : permettre aux parents de s'investir à deux auprès de leur enfant à la naissance, apporter un soutien longue durée aux femmes ayant accouchées durant la période de post partum, et rééquilibrer le partage des tâches ... mehr

Beweggründe für die Petition

Depuis la crise sanitaire en 2019, les dépressions post partum ont augmenté de 30%; les dépressions post partum sévères concernent entre 15 et 30% des femmes, tandis qu'elles épargnent seulement 1 femme sur 5. Ces dépressions sont mal dépistées, mal accompagnées, et durent environ 3 mois.  ... mehr

abgelaufen  11.08.2022
399 /4.500
9%
gesammelte Unterschriften

Petition teilen

Verlauf dieser Petition

Icon process
12.08.2022

Die Frist zum Unterschreiben der öffentlichen Petition Nr. 2372 ist am 12-08-2022 abgelaufen - Zahl der Online-Unterschriften vor Überprüfung: 399

04.07.2022

Zulässigkeitsbescheid

01.07.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2372 kann ab dem 01-07-2022 unterschrieben werden

30.06.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2372 wurde am 30-06-2022 von der Präsidentenkonferenz für zulässig erklärt

Zulässigkeit : zulässig

Beginn der Unterschriftsphase : 01-07-2022 um 0:00

Ende der Unterschriftsphase : 11-08-2022 um 23:59

29.06.2022

Das Gutachten des Petitionsausschusses vom 29-06-2022 betreffend die Petition Nr. 2372 fällt positiv aus

Gutachten des Petitionsausschusses : positiv

16.06.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2372 wurde am 16-06-2022 eingereicht.

Titel der Petition: Allongement du congé de paternité à 1 mois

Ziel der Petition: Allongement du congé de paternité et d'accueil de l'enfant à 1 mois : permettre aux parents de s'investir à deux auprès de leur enfant à la naissance, apporter un soutien longue durée aux femmes ayant accouchées durant la période de post partum, et rééquilibrer le partage des tâches domestiques et parentales encore largement assumées par les femmes.

Gründe für das allgemeine Interesse dieser Petition: Depuis la crise sanitaire en 2019, les dépressions post partum ont augmenté de 30%; les dépressions post partum sévères concernent entre 15 et 30% des femmes, tandis qu'elles épargnent seulement 1 femme sur 5. Ces dépressions sont mal dépistées, mal accompagnées, et durent environ 3 mois.

 

Par ailleurs, les recherches montrent que la parentalité constitue un moment crucial pour l'égalité femmes-hommes, signifiant souvent le retour à des schémas traditionnels de division sexuée du travail. L'allongement du congé paternité est donc une étape importante et nécessaire, qui rappelle aussi que le rapport à la paternité a évolué ces dernières années, et que les pères souhaitent s'investir davantage dans une paternité relationnelle et active.

 

Comment espérer accompagner convenablement les femmes si les seconds parents doivent retourner travailler au bout de seulement 10 jours ? Comment imaginer une grande implication des seconds parents (ex: rdv pédiatre) s'ils n'ont pas de possibilité d'être un réel soutient pour les mères ? Comment espérer que les seconds parents apprennent des gestes pour les nourrissons quand les sages-femmes n'adressent leurs explications qu'aux femmes lors des rdv post-natales ?

 

Historiquement, pour atteindre l'égalité, les politiques publiques ont favorisé l'activité professionnelle des femmes et négligé l'importance d'encourager la participation des hommes à la vie familiale. La présence du père auprès de ses enfants nouveau-nés est essentielle pour mettre en place des habitudes de partage équitable des soins entre les parents et ne pas renforcer la spécialisation des rôles masculins ou féminins dans la famille.

 

Cette nouvelle norme de la paternité impliquée souhaite l'avènement d'une génération de pères plus engagés, une réduction des dépressions post partum grâce à une prise en charge facilité pour les mères, et une réduction des inégalités en augmentant l'implication des pères dans les tâches parentales et domestiques.