Öffentliche n°2323

Petitionär/in: Marilia Ribeiro Spera

Réduire le temps d'attente pour les mammographies au Luxembourg

Ziel der Petition

Cette pétition vise à faciliter l'accès des femmes de plus de 40 ans aux examens de mammographie, essentiels à la prévention précoce du cancer du sein.

Beweggründe für die Petition

Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes dans le monde, y compris en Europe. Le dépistage précoce, effectué par des mammographies, qui montrent l'apparition de nodules avant même quelques symptômes, conduit à 95 % de chances de guérison. Au Luxembourg, l'examen est ... mehr

6
Tage verbleiben
1193 /4.500
27%
gesammelte Unterschriften

Petition teilen

Verlauf dieser Petition

Icon process
23.05.2022

Zulässigkeitsbescheid

20.05.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2323 kann ab dem 20-05-2022 unterschrieben werden

19.05.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2323 wurde am 19-05-2022 von der Präsidentenkonferenz für zulässig erklärt

Zulässigkeit : zulässig

Beginn der Unterschriftsphase : 20-05-2022 um 0:00

Ende der Unterschriftsphase : 30-06-2022 um 23:59

18.05.2022

Das Gutachten des Petitionsausschusses vom 18-05-2022 betreffend die Petition Nr. 2323 fällt positiv aus

Gutachten des Petitionsausschusses : positiv

02.05.2022

Die öffentliche Petition Nr. 2323 wurde am 02-05-2022 eingereicht.

Titel der Petition: Réduire le temps d'attente pour les mammographies au Luxembourg

Ziel der Petition: Cette pétition vise à faciliter l'accès des femmes de plus de 40 ans aux examens de mammographie, essentiels à la prévention précoce du cancer du sein.

Gründe für das allgemeine Interesse dieser Petition: Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes dans le monde, y compris en Europe. Le dépistage précoce, effectué par des mammographies, qui montrent l'apparition de nodules avant même quelques symptômes, conduit à 95 % de chances de guérison.

 

Au Luxembourg, l'examen est recommandé tous les 2 ans pour les femmes de plus de 50 ans, cependant, celles âgées de 40 à 50 ans ne réussissent pas à prendre le rendez-vous aussi facilement. L'attente peut prendre, dans certains cas, jusqu'à 12 mois, et une tumeur qui pourrait être traitée à son début peut progresser considérablement.

 

Bien que la vie de l'individu soit sans doute l'enjeu le plus important, la prévention est également bénéfique pour les dépenses publiques de santé, qui sont inférieures à celles des traitements du cancer plus avancés.

 

Alors, des mesures qui accélèrent la programmation de ces examens sont importantes, que ce soit l'embauche de personnel, l'achat d'équipement ou une autre solution plus viable pour les organismes responsables.

 

La meilleure façon de vaincre le cancer du sein est la prévention !