Öffentliche n°2089

Petitionär/in: Nathalie Munier

Augmentation générale (à la charge de l'État Luxembourgeois) des salaires minimums non qualifiés et qualifiés au Luxembourg suite à la flambée des prix

Ziel der Petition

La flambée des prix de ces derniers mois plonge les ménages dans le rouge, l'indice 2,5 % ne suffit pas, l'indice est minimal par rapport aux augmentations successives des énergies (pétrole, gaz, électricité), des loyers ou de l'immobilier, des achats alimentaires et non-alimentaires, ect ... ... mehr

Beweggründe für die Petition

Le but de la pétition est de rehausser le pouvoir d'achat des travailleurs, une personne qui travaille ne devrait pas avoir à choisir entre se chauffer ou manger "correctement". L'état Luxembourgeois se doit de revoir le barème des salaires de la classe moyenne (les salaires minimums ... mehr

abgelaufen  30.12.2021
75 /4.500
2%
gesammelte Unterschriften

Petition teilen

Verlauf dieser Petition

Icon process
31.12.2021

Die Frist zum Unterschreiben der öffentlichen Petition Nr. 2089 ist am 31-12-2021 abgelaufen - Zahl der Online-Unterschriften vor Überprüfung: 75

22.11.2021

Zulässigkeitsbescheid

19.11.2021

Die öffentliche Petition Nr. 2089 kann ab dem 19-11-2021 unterschrieben werden

17.11.2021

Die öffentliche Petition Nr. 2089 wurde am 17-11-2021 von der Präsidentenkonferenz für zulässig erklärt

Zulässigkeit : zulässig

Beginn der Unterschriftsphase : 19-11-2021 um 0:00

Ende der Unterschriftsphase : 30-12-2021 um 23:59

17.11.2021

Das Gutachten des Petitionsausschusses vom 17-11-2021 betreffend die Petition Nr. 2089 fällt positiv aus

Gutachten des Petitionsausschusses : positiv

29.10.2021

Die öffentliche Petition Nr. 2089 wurde am 29-10-2021 eingereicht.

Titel der Petition: Augmentation générale (à la charge de l'État Luxembourgeois) des salaires minimums non qualifiés et qualifiés au Luxembourg suite à la flambée des prix

Ziel der Petition: La flambée des prix de ces derniers mois plonge les ménages dans le rouge, l'indice 2,5 % ne suffit pas, l'indice est minimal par rapport aux augmentations successives des énergies (pétrole, gaz, électricité), des loyers ou de l'immobilier, des achats alimentaires et non-alimentaires, ect ... Les gens qui travaillent ne parviennent plus à s'en sortir, beaucoup d'aides sont mises en place pour les plus défavorisés certes c'est très bien, mais la classe moyenne elle est oubliée par le gouvernement, aujourd'hui les salaires minimum non qualifiés et qualifiés sont trop bas, les augmentations à répétition à la pompe pèse sur les travailleurs qui se déplacent avec une voiture, aujourd'hui il faut bientôt choisir entre se chauffer ou se nourrir, les employeurs ne peuvent pas augmenter leurs ouvriers/employés avec cette période difficile, donc une aide de l'état est attendue, elle serait bénéfique pour les résidents et pour les frontaliers.

Gründe für das allgemeine Interesse dieser Petition: Le but de la pétition est de rehausser le pouvoir d'achat des travailleurs, une personne qui travaille ne devrait pas avoir à choisir entre se chauffer ou manger "correctement". L'état Luxembourgeois se doit de revoir le barème des salaires de la classe moyenne (les salaires minimums qualifiés et non qualifiés sont devenus trop bas face à toutes ces augmentations malgré l'index d'octobre), l'état doit faire un geste pour tous les salariés mais sans que celui ci ne pèse sur l'économie des employeurs. Augmenter la vie chère c'est bien , mais l'inflation est ressentie chez tout le monde résidents et frontaliers. A savoir qu'aux frontières le prix des loyers est également en forte hausse.