Ëffentlech n°2299

Petitionnär/in: Yves Berna

Pour la réintroduction du port du masque obligatoire et du testing dans les lycées, écoles primaires et autres structures éducatives, quand le taux d'incidence est élevé afin de protéger la santé des élèves et du personnel éducatif

Zil vun der Petitioun

Depuis le 11 mars, le port du masque n'est plus obligatoire sauf dans les transports publics et depuis, le nombre d'infections n'a cessé d'augmenter en général et particulièrement chez les jeunes. Jusqu'à maintenant, le port du masque était une des mesures qui permettait de se protéger ... méi

Motivatioun vun der Petitioun

Le nombre d'élèves infectés a augmenté de manière significative après l'abolition du port du masque obligatoire, cette mesure viserait à protéger la santé des élèves ainsi que de tous les acteurs du secteur éducatif. De plus, il y aura moins d'élèves qui vont manquer des cours à cause d'une ... méi

15
Deeg bleiwen
45 /4.500
1%
gesammelt Ënnerschrëften

Petitioun deelen

Wgl. confirméiert, datt Dir eng lëtzbuergesch Matriculenummer hutt.
Gitt wgl. Äre Virnumm an
Gitt wgl. Ären Nonumm an

Et ass wichteg datt mir verifizéieren, datt Dir wierklech existéiert. Duerfir gitt wgl. Ären Numm wéi et op Ärer Matriculekaart steet. Mir kontrolléieren Är Identitéit am Nationalen Register vun de physesche Persounen.

Gitt wgl. Är Stroossennumm an
Gitt wgl. Är Hausnummer an
Gitt wgl. Är Postleitzuel an
Gitt wgl. Är Uertschaft an
Gitt wgl. Äre Gebuertsdag an - Dir musst minimum 15 Joer al sinn
Gitt wgl. Äre Gebuertsuert un
Gitt wgl. Är E-mailadress an
Déi zwou E-mailadress mussen identesch sinn.

Am Prinzip ginn Ären Numm, Virnumm a Wunnuert an der Lëscht vun den Ënneschrëften um Internetsite vun der Chamber net publizéiert.

Wgl. bestätegen
Wgl. bestätegen
CAPTCHA image for SPAM prevention If you can't read the word, click here.
Dat wat Dir agin hutt, ass net korrekt. Versicht et nach emol.

D’Etappe vun dëser Petitioun

Icon process
02.05.2022

Deklaratioun vun der Recevabilitéit

29.04.2022

Déi ëffentlech Petitioun Nr. 2299 ka vum 29-04-2022 un ënnerschriwwe ginn

28.04.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2299 gouf den 28-04-2022 vun der Presidentekonferenz als recevabel deklaréiert.

Recevabilitéit: recevabel

Ufank vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 29-04-2022 um 0h00

Schluss vun der Kollekt vun Ënnerschrëften : 09-06-2022 um 23h59

27.04.2022

Den Avis vun der Petitiounskommissioun vum 27-04-2022 iwwert d'ëffentlech Petitioun Nr. 2299 ass positiv

Avis vun der Petitiounskommissioun: positiv

01.04.2022

D'ëffentlech Petitioun Nr. 2299 gouf den 01-04-2022 deposéiert.

Titel vun der Petitioun: Pour la réintroduction du port du masque obligatoire et du testing dans les lycées, écoles primaires et autres structures éducatives, quand le taux d'incidence est élevé afin de protéger la santé des élèves et du personnel éducatif

Zil vun der Petitioun: Depuis le 11 mars, le port du masque n'est plus obligatoire sauf dans les transports publics et depuis, le nombre d'infections n'a cessé d'augmenter en général et particulièrement chez les jeunes. Jusqu'à maintenant, le port du masque était une des mesures qui permettait de se protéger soi-même et les autres d'une infection. De plus, le testing dans les lycées p.ex. permettait d'identifier des élèves et enseignants infectés et de les isoler afin de protéger la santé de tous les acteurs. Après les vacances de Pâques, cette possibilité n'existera plus et les infectés ne seront plus dépistés, ce qui sera propice à une propagation incontrôlée du virus au sein des établissements. Comme le déroulement futur de la pandémie reste imprévisible, il vaudrait mieux rester vigilant et abolir ces mesures quand le taux d'incidence est relativement bas respectivement en baisse et de les réintroduire lorsque l'incidence monterait de nouveau de manière exponentielle.

Motivatioun vum generellen Interesse vun der Petitioun: Le nombre d'élèves infectés a augmenté de manière significative après l'abolition du port du masque obligatoire, cette mesure viserait à protéger la santé des élèves ainsi que de tous les acteurs du secteur éducatif. De plus, il y aura moins d'élèves qui vont manquer des cours à cause d'une infection, ce qui facilitera le bon déroulement des cours et l'apprentissage des jeunes en général.